Portrait

Caroline Pietrucha

CAMPUS
Montpellier
ANNÉE
PROFIL
professeur

Transcender la différence pour laisser être la créativité !

  • Tu as travaillé avec des artistes de tous horizons dans ta carrière. Quelles sont les collaborations artistiques qui t'ont le plus marquées ?

Une des collaborations artistiques qui m’a le plus marqué est celle réalisée avec la Compagnie Bordcadre dans le cadre d’une création qui s’intitulait Connectic. Le spectacle avait été écrit et conçu à partir d’improvisations. Cela permettait un travail collectif où chaque singularité était libre dans sa création tout en respectant le nécessaire cadre, la rigueur inhérente à la construction collective. Ce fut un parcours de découvertes et d’exploration mais aussi de lâcher prise et de dépassement de limites qui n'aurait pu être aussi affirmé dans un travail plus conventionnel de mise en scène.

La rencontre avec Gilles Defacque, clown, poète et directeur du Théâtre international de Quartier à Lille, fut aussi une grande révélation pour moi qui m’amena même plus tard à travailler avec Hervé Langlois, un autre clown. Le clown oblige l’acteur à une conscience de  l’instant, il fait de chaque occurrence une savoureuse friandise où le faire laisse place à l’être.

  • Pourrais-tu nous parler de ton parcours professionnel depuis ta sortie du Cours Florent ?

J’étais effectivement élève de la Classe Libre, et après des premiers pas très rapides à la télévision, des créations au théâtre avec des élèves rencontrés durant ma scolarité, j’ai eu l’opportunité d’aborder la mise en scène avec des acteurs très singuliers (personnes présentant un handicap psychique). Suite à cette première expérience fort enrichissante j’ai décidé de poursuivre ce chemin un peu différent.

Durant plus de dix ans, j’ai enchainé des interventions en milieux spécialisés où je fus amenée à mettre en scène des spectacles dont l’objectif était de mettre en avant l’humain et l’art, au delà des limites possibles des pathologies rencontrées : transcender la différence pour laisser être la créativité.

Ce parcours m’a permis d’acquérir une grande capacité d’adaptation concernant la direction d’acteurs mais aussi un apprentissage en termes de communication, relations, accompagnement. J’ai ainsi commencé à enseigner au sein d’entreprises du secteur médico-social où ce double parcours (handicap et art dramatique) m’a permis de transmettre aux travailleurs sociaux et soignants, des outils d’expressions spécifiques en lien avec la pratique de l’art dramatique.

Je me suis ensuite ouverte progressivement au milieu de l’entreprise d’une manière générale en proposant du coaching de groupe et individuel.

  • Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel avant d’enseigner au Cours Florent ?

En parallèle avec ce parcours de formatrice en entreprise, de metteur en scène en milieu spécialisé, j’ai poursuivi mon cheminement en tant que comédienne, essentiellement au sein de la compagnie Bordcadre , en y joignant peu à peu une nouvelle expression : l’écriture.

J’ai donc écrit et créé mon premier solo en mars 2013. Entre slam et poésie, encore une nouvelle approche de la scène et un nouvel apprentissage en tant qu’actrice.

  • Qu’est-ce qui t’a donné envie d’enseigner au Cours Florent ?

Durant mon parcours de formation au Cours Florent, j’ai très rapidement éprouvé le désir d’enseigner. La pédagogie me passionne. C’est une recherche permanente qui permet de grandir avec ses élèves : transmettre, accompagner, écouter mais aussi se remettre en question, accepter les difficultés, ses propres limites ou celle de l’Autre.

J’ai découvert d’autres horizons mais j'ai toujours gardé en moi le souhait, un jour, de revenir fouler le plancher des salles de cours chez Florent. C’est comme revenir à la maison après un long voyage. J’y ai appris les bases de mon métier et j’en garde de très beaux et grands souvenirs avec de vraies rencontres et beaucoup d'amitiés qui se sont liées avec le temps.

Il était essentiel pour moi d’y revenir, de contribuer à la pérennité de cette école qui demeure pour moi le berceau de ma vie créative.

  • Peux-tu nous parler de tes projets actuels ? 

Je poursuis le coaching individuel et en entreprise mais actuellement, l’écriture est de nouveau de mise. Je retravaille mon solo avec l’objectif de pouvoir présenter en 2017 une nouvelle version qui sera peut-être tout simplement mon second.

Des rencontres récentes avec des acteurs de la région m’amènent également à préparer une autre création, cette fois ci juste de l’interprétation.