Portrait

Albane Fioretti

Découvrez le portrait d'Albane Fioretti, professeur au Cours Florent à Montpellier.
CAMPUS
Montpellier
ANNÉE
2016
PROFIL
professeur

La rencontre avec des jeunes acteurs venant du sud m'inspire pour mon travail et m'ouvre des possibilités pour retravailler avec eux sur des futurs projets... 

  • Vous avez travaillé avec des artistes de tous horizons. Quelles sont les collaborations artistiques qui vous ont le plus marqué dans votre carrière ?

J'ai beaucoup aimé travailler comme comédienne avec Julie Delpy, Jacques Audiard, Raoul Ruiz ou Abdelakrim Bahloul. À chaque fois, c'est la justesse, la précision concernant le jeu d'acteur et la mise en scène qui m'a marqué dans ces collaborations. Voir travailler ces metteurs en scène m'a confirmé dans mon envie personnelle d'écrire et réaliser. Ils m'ont aussi encouragé à passer derrière la caméra et à raconter des histoires.

J'ai commencé très jeune. J'ai donc déjà aujourd'hui un parcours de comédienne de plus de vingt ans. J'ai débuté avec deux court-métrages, à l'âge de 16 ans, suite à un casting sauvage. Puis j'ai passé un bac théâtre avec Valerie Dreville et Claude Mathieu. J'ai enchainé ensuite plusieurs films, pièces et opéra. J'ai ensuite endossé le costume d'auteur et réalisatrice avec l'écriture et la réalisation d'un premier court-métrage en 2014 : Chaque jour est une petite vie.

Les acteurs ! La passion du jeu aussi et l'envie de transmettre. Avec mon travail comme directrice de casting sur des films tourné en région Occitanie et la préparation de mes futurs projets, cela est apparu comme une évidence. Mon ami, le réalisateur Abdelakrim Bahloul, m'avait aussi fait partager ses belles rencontres et son expérience au Cours Florent à Paris. La rencontre avec des jeunes acteurs venant du sud m'inspire pour mon travail et m'ouvre des possibilités pour retravailler avec eux sur des futurs projets... c'est que du positif !! L'humain est mon moteur.

  • Pouvez-vous nous parler de vos projets actuels ?

Je travaille sur l'écriture d'un premier long-métrage, d'après mon court-métrage Chaque jour est une petite vie. Je le développe avec le Producteur Marc Benoit Créancier. Je travaille aussi sur un autre court-Métrage Alleluia ainsi que sur un projet de film, soutenu par la région Occitanie, avec des jeunes de la cité de l'Ile de Thau à Sète. Actuellement, je dirige aussi des ateliers d'écritures de scénarios à Montpellier.