Portrait

Adam Vaugin

Portrait d'Adam Vaugin, élève de troisième année des cours de théâtre à Montpellier.
CAMPUS
Montpellier
ANNÉE
2017
PROFIL
élève

Lisez, sortez au théâtre, laissez-vous transporter.

J'ai découvert le théâtre au lycée, en seconde, un peu par hasard, pour rencontrer du monde. Très vite, j'ai su que c'était l'unique chose que je voulais faire dans ma vie. Je me suis donc inscrit au Cours Florent à Montpellier, l'année d'ouverture.

  • Que retiens-tu de ta première et de ta deuxième année ? 

En première année de formation de l'acteur, j'ai appris à tout déconstruire et tout créer sans limite. Ce fut une expérience extraordinaire ! On ne joue pas pour jouer, on prend sans cesse les choses avec importance, et lorsque l'on travaille une scène on réinvente et on redécouvre.

La deuxième année au Cours Florent à Montpellier restera pour moi inoubliable, on ne s'arrête jamais : répétitions, lectures, cours, spectacles… On pense théâtre, on mange théâtre, on vit théâtre. En fin d'année, la dernière échéance : Fragments est très particulière, pour la première fois on travaille pour jouer devant un public. C'était dingue ! Ma classe était géniale, nous formions un vrai groupe toujours à s'entraider, à être ensemble du début à la fin.

  • Comment envisages-tu ta troisième année ?

Cette année va être très intense, nous avons 3 modules dans l'année ! Je vais découvrir des metteurs en scène totalement différents à chaque module, découvrir une nouvelle manière de travailler en groupe. Je pense que cela est très enrichissant pour nos futurs parcours professionnels. Je souhaite préparer  des concours pour intégrer une école nationale. En parallèle je découvre d'autres arts pour devenir polyvalent, je fais du chant, de l'acrobatie et de la danse.

  • Quels conseils pourrais-tu donner à un(e) futur(e) élève ?

Ne vous arrêtez jamais de penser théâtre. Soyez créatif et restez vous-même à la fois. N'avancez jamais tout seul, faites un maximum de rencontres, soyez à l'écoute et perméable.

C'est un travail intense, il faut le vivre à 100%. C'est un métier de passion et de perpétuelles recherches. Lisez, sortez au théâtre, laissez-vous transporter.