Actualités

Rencontre avec Audrey Pirault, ancienne élève du Cours Florent cinéma

Audrey Pirault, comédienne, ancienne élève du Cours Florent, est venue à la rencontre des élèves du Cours Florent Cinéma, lundi 29 mai 2018, à l’invitation de Marc-Henri Dufresne, qui a été son professeur.

  • Qui est Audrey Pirault ?

Audrey Pirault a présenté son parcours singulier : à 26 ans avec un master de psychologie en poche, elle est embauchée dans une entreprise de communication. Ses voisins, sont Baptiste et Gaël de la fameuse chaîne Youtube humoristique 10 minutes à perdre, ils lui proposent régulièrement des rôles. Elle découvre alors sa passion pour le jeu d’acteur, le cinéma.  

Elle se lance, après un premier stage de cinéma au Cours Florent, elle intègre la première année cinéma. En parallèle sa carrière grandit, avec Mission 404, elle rencontre tout le gratin de Youtube. Elle se positionne, il manque cruellement de comédiens professionnels sur un Youtube qui se professionnalise de plus en plus.

Elle se définit comme comédienne et non youtubeuse qui, selon elle, ne signifie pas grand-chose. En 2014, elle lance avec des amies, sa première chaîne Youtube Good Monique, une chaîne humoristique qui parle de sujets sérieux. Elle lance également la chaîne Le Latte Chaud avec Natoo, Marjorie Le Noan et Juliette Tresanini. Puis à la suite d’un Vine avec John Rachid, qui a fait des millions de loops, elle participe à un court-métrage, Ma meuf la caillera d’Antoine Barrillot.

Audrey, fait ses premiers pas à la télé sur Canal + avec une pastille humoristique du Grand Journal La Question de Fin. Elle ouvre également sa chaîne Youtube, Air Pirault, et tournera prochainement dans une série pour C8. 

  • Quels conseils pour les futurs comédiens du cours Florent ?

Le métier de comédien demande une grande ténacité ! Faites le maximum pour jouer, le plus souvent possible, même dans des petites productions, si vous vous donnez à fond, que le tournage se passe bien, vous pourrez avoir l’occasion d’avoir plus de travail par la suite. Il ne faut pas se décourager en cas d’échec aux castings, vous proposez une vision du personnage qui n’est peut-être pas conforme à ce que l’auteur avait, restez confiant et allez de l’avant. 

N’hésitez pas à vous lancer, à créer, à réaliser vous-même, n’ayez pas peur de l’échec. Il est nécessaire de travailler en équipe, notamment avec les autres élèves de l'école, cela vous guidera nécessairement vers des rencontres professionnelles intéressantes.

Témoignage des élèves.

  • Lorine, deuxième année : Ce que j’ai retenu de cette rencontre est qu’il ne fallait jamais abandonner. Travailler en équipe pour se créer un réseau et être sympa et bienveillant avec tout le monde, on ne sait jamais, tout le monde peut être source d’opportunités.
  • Mégane, deuxième année : Le parcours d’Audrey m’a montré que la persévérance et le travail sont essentiels pour être comédienne. Il faut garder confiance en soi, ne pas perdre espoir.
  • Benoit, deuxième année : Audrey a répondu à mes deux questions, et c’est ce que je retiens. Tout d’abord, est-il mal vu, par les professionnels du cinéma, d’avoir commencé sa carrière sur Youtube ou par la cheap-movie ? Audrey et Marc-Henri m’ont répondu que non, qu'il n’y avait pas de petites portes, le travail est payant, partout où on passe. Le métier de comédien est un métier de rencontre, et tout ce qui permet de faire des rencontres est bénéfique. J’ai été impressionné et surpris par Audrey, qui après 5 ans d’exercice arrive à vivre de son métier, en passant exclusivement par la comédie.

Retrouvez toute l'actualité du Cours Florent Cinéma sur Facebook