Actualités

Rencontre avec Robin Summa, créateur de masques

Tout savoir sur la rencontre avec Robin Summa, créateur de masques

Nos élèves de la formation d'acteur à Paris ont eu la chance d’échanger avec Robin Summa, facteur de masques de commedia dell’arte. 

Robin réalise des masques en cuir de commedia dell’arte, grâce à un savoir-faire hérité de son père. Désormais installé à Naples, il a rendu visite aux élèves du Cours Florent Paris pour un échange autour du masque et de ses spécificités. 

La commedia dell’arte apparait au XVIe siècle, à une époque où l’on réfléchit à la place de l’homme dans le monde. L’individu gagne en importance, et la commedia met en scène des caractères forts, reconnaissables entre tous grâce à leurs "demi-masques" emblématiques. Le masque de commedia, parce qu’il ne couvre que la moitié du visage, est particulièrement intéressant pour le comédien. Il laisse une part de liberté à l’expression du visage, tout en orientant le jeu : à chacun de trouver son interprétation d’Arlequin, Colombine, ou encore Pantalon. 

Nos élèves ont pu s’essayer à l’interprétation masquée, sous les conseils de Robin. Pour commercer : observer. Un masque est une rencontre avec un personnage, qui se fait tout d’abord en le regardant. Avant de l’enfiler, on en scrute chaque détail pour ressentir la personnalité de celui que l’on devra incarner. Une deuxième rencontre se produit une fois le masque enfilé : grâce au regard renvoyé par le public, le comédien développe sa compréhension du caractère. A lui ensuite d’en transmettre son interprétation.