Portrait

Pauline Chagne

CAMPUS
Paris
ANNÉE
2016
PROFIL
élève

 Je sais que les métiers de la scène nécessitent du travail, de la constance, et je sais comment gérer le trac ainsi que ma présence sur scène.

  • Peux-tu nous parler de ton parcours avant de rejoindre le Cours Florent?

Mon parcours est singulier, je suis instrumentiste et pratique la harpe en conservatoire depuis quinze ans, j’en ai actuellement 20. Après avoir terminé mes études de musique classique, j’étais un peu frustrée du rapport austère que j’avais à la scène en tant qu’instrumentiste, cette situation scénique ne me comblait pas pleinement. Néanmoins je poursuis toujours cette expérience au sein d’un orchestre parallèlement à mes études actuelles.

Sans surprise, j’adorais la comédie musicale et j’ai eu l’idée de faire un stage d’été au Cours Florent pour vérifier si cela me plaisait aussi en pratique. Ce stage fut une très belle expérience et bien que je n’avais jamais fait de danse et de théâtre auparavant, j’ai été admise en première année à la rentrée.

Mes antécédents en musique et mon expérience de la scène me servent énormément dans ma formation, notamment pour les disciplines dans lesquelles j’ai des lacunes. J’appréhende la danse en musique beaucoup mieux que le corps simplement en mouvements, par exemple. Je sais que les métiers de la scène nécessitent du travail, de la constance, et je sais comment gérer le trac ainsi que ma présence sur scène.

  • Quels sont pour toi les points forts de cette formation ?

Je trouve tous  les cours intéressants. Néanmoins, le cours d’interprétation a été sans doute le plus formateur pour moi. L’année dernière, nous avons travaillé sur le thème du biopic, le défi était d’imiter dans tous ses aspects un personnage célèbre de manière convaincante. C’est un exercice qui m’a vraiment aidée à me révéler puisqu’il me permettait de sortir de moi-même pour me mettre dans la peau d’un autre individu.