Portrait

Nicolas Raulin

CAMPUS
Paris
ANNÉE
2016
PROFIL
élève

Nous avons eu l’opportunité d’enregistrer dans des grands studios comme le studio Marcadet, de répéter et jouer en situation professionnelle pour des concerts publics.

Portrait de Nicolas Raulin, élève de la formation professionnelle du Cours Florent Musique

  • Peux-tu nous parler de ton parcours avant d’intégrer le Cours Florent Musique ?

Je fais de la musique depuis mes 10 ans, j’ai commencé par la guitare acoustique puis le piano, la batterie, la basse, la guitare électrique… j'ai été curieux de toucher à tous les instruments rock, pour devenir polyvalent! J’ai aussi découvert très jeune la « MAO » en autodidacte, sur l’ordinateur de ma mère, ce qui m'a permis d'être autonome concernant l'enregistrement de mes chansons chez moi.

Après mon bac j’ai intégré une formation de musicologie à l’université qui ne m’a pas convaincue car trop technique et théorique pour moi. J’ai découvert l’an dernier la filière Musique du Cours Florent et  me suis dit que ce serait une belle opportunité pour me recentrer sur la musique de façon très « pratique ».

  • Peux-tu nous parler de ta première année de formation au Cours Florent Musique ?

Ma première année a d’abord été une année de rencontres avec les professeurs et les élèves du département. Nous avons tissé une relation très forte avec nos professeurs qui nous accompagnent au quotidien dans nos projets musicaux, c’est très stimulant. Moi qui suis déjà très actif à la base, j’ai vraiment appris à travailler toujours plus cette année grâce à eux.

J’ai également crée des liens amicaux et artistiques très forts avec certains des élèves de ma promo. Nous allons sans doute travailler ensemble cette année avec le groupe de musique que je vais mettre en place cette année, c’est vraiment un accomplissement personnel pour moi.

Les cours de la formation m’ont appris à comprendre le rôle des instruments dans un groupe, à me replacer en tant que musicien et à  écouter les autres, ce qui n’était pas évident pour moi au départ de par mon parcours d’autodidacte plutôt solitaire. Nous avons également eu l’opportunité d’enregistrer dans des grands studios comme le studio Marcadet, de répéter et jouer en situation professionnelle pour des concerts publics.