Portrait

Nicolas Perrochet

CAMPUS
Montpellier
ANNÉE
PROFIL
stagiaire

Théâtralement le stage m’a apporté plusieurs enseignements : savoir canaliser l’énergie, être à l’écoute du partenaire, tenter de rester dans la justesse du jeu c’est-à-dire ne pas exagérer mais essayer d’être au plus près de ce que vit le personnage. 

Rencontre avec Nicolas, qui nous parle de son expérience de stage d’accès théâtre au Cours Florent à Montpellier.

Nous avons travaillé durant toute la semaine sur la Mouette d’Anton Tchekhov. La  distribution des scènes et rôles s’est faite au bout du deuxième jour après que le professeur nous ait un peu plus découverts. J’interprète Trigorine lors d’une scène entre ce dernier et Arkadina. Cette scène impliquait une proximité physique entre les deux personnages ainsi que des sentiments, c’est pourquoi il était nécessaire de lâcher prise et de jouer à fond, ce que nous avons bien réussi.

  • Que retiens-tu en particulier de cette expérience ?

Théâtralement le stage m’a apporté plusieurs enseignements : savoir canaliser l’énergie, être à l’écoute du partenaire, tenter de rester dans la justesse du jeu c’est-à-dire ne pas exagérer mais essayer d’être au plus près de ce que vit le personnage. 

Sur l’aspect du travail de groupe, le fait que l’on évolue toute la journée ensemble fait que l’on connaît nos camarades rapidement et que l’on ose beaucoup plus. La cohésion nous fait oublier le ridicule qui aurait pu nous rebuter au départ.