Portrait

Makita Samba

CAMPUS
Paris
ANNÉE
PROFIL
anciens

Ce sont surtout les professeurs qui m’auront marqué à l’école et auront rendu le théâtre «nécessaire» pour moi, ce n’était plus un amusement mais un vrai métier !

  • Quand et comment as-tu commencé le théâtre ?

J’ai toujours eu envie de faire du théâtre, depuis tout petit, j’en ai fait au lycée puis j’ai intégré une troupe de comédie musicale à l’université américaine de Paris. Après des études en droit qui ne me plaisaient pas vraiment, j’ai décidé de commencer une formation professionnelle d’acteur au Cours Florent et me suis inscrit en stage d’accès pour intégrer l’école en septembre de la même année.

  • Que retiens-tu de ta formation au Cours Florent ?

Ce sont surtout les professeurs qui m’auront marqué à l’école et auront rendu le théâtre «nécessaire» pour moi, ce n’était plus un amusement mais un vrai métier ! J’ai surtout compris cela en deuxième année avec ma professeur Suzanne Marot qui nous a mis dans un cadre dans lequel nous n’avions pas le droit de mentir sur le plateau. Même si nous pouvions nous tromper, nous devions être « vrais » et être au service du théâtre et non plus de nous-mêmes. J’ai aussi compris cette année-là que le théâtre demandait beaucoup de travail ! Enfin, c’est dans cette classe que j’ai rencontré ma compagnie, « Les Ames Visibles » avec qui nous avons fait des TFE (travaux de fin d’études) primés et que nous jouons toujours aujourd’hui à Paris. C’était une année très forte !

  • Quels sont tes projets professionnels à venir?

Nous reprenons prochainement le spectacle « Fragments d'un Pays Lointain » (que j'ai joué au Cours Florent l’an dernier) au théâtre de La Tempête avec Jean Pierre Garnier (directeur de la Classe Libre du Cours Florent). Je tourne également à la télévision sur TF1 dans la série No Limit et répète en parallèle avec ma compagnie un spectacle programmé à partir du 9 janvier 2014 intitulé Mein Kampf (Farce) au Théâtre Douze.