Portrait

Laurent Moreau

CAMPUS
Bordeaux
ANNÉE
2017
PROFIL
élève

Je pense qu'il faut aimer, son texte, son partenaire, son personnage pour jouer un rôle. 

Et bien soyons honnêtes, qui peut se vanter d'étudier dans un magnifique château, faire du training physique dans un parc et pique-niquer au soleil près d'œuvres d'art ? Les élèves du Cours Florent Bordeaux ! De plus Bordeaux est une ville très agréable, jeune, dynamique, et pas loin de l'océan. Et ma prof est incroyable ! 

  • Qu’apprends-tu au Cours Florent ?

J'apprends sur tous les plans, en intégrant l'école j'ai découvert (et je découvre encore) le métier de comédien  et l'univers qui l'entoure, la littérature, les pièces de théâtre, les films, l'art en général. J’ai fait tomber de nombreuses barrières, j'ai appris beaucoup de moi-même et des autres. Beaucoup d'émotions, d'amour, de partages, de doutes aussi. Mais le plus important, je me suis clairement épanoui. 

  • Si tu devais définir ta première année en 3 mots quels seraient-ils ?

Amour, travail, ouverture d'esprit (ça fait 5 mots...) 

  • Peux-tu nous expliquer ces mots ?

Je pense qu'il faut aimer, son texte, son partenaire, son personnage pour jouer un rôle. L'art naît de contraintes et meurt de libertés. Avant de s'épanouir dans un rôle, on doit commencer par l'apprentissage solide de son texte. Envisager les contraintes techniques... Un acteur doit contenir le monde. Demain tu peux jouer Hamlet, après demain un pervers narcissique... C'est la beauté de la chose. 

  • Ton souvenir le plus marquant de ta première année au Cours Florent ?

L'échéance baptisée Alexandrins. Les pieds et les liaisons à respecter !