Portrait

Julien Salignon

CAMPUS
Montpellier
ANNÉE
PROFIL
stagiaire

Je pense avoir acquis en confiance, puisque les stagiaires sont tous mis au même niveau.  On ne souffre pas de regard désapprobateur et donc on réalise les exercices de façon plus libérée, c’est ce que j’ai ressenti.

Rencontre avec Julien, qui nous parle de son expérience de stage d’accès au Cours Florent à Montpellier.

  • Quel était le programme de ta semaine de stage à l'école de théâtre de Montpellier ?

Nous avons travaillé sur la Mouette d’Anton Tchekhov dans laquelle j’interprétais Constantin et Sémion le temps d’une scène. Je jonglais entre les apprentissages de textes et les répétitions. La semaine étant très intensive, j’ai vraiment eu l’impression de progresser sur certains points, notamment sur les techniques vocales et respiratoires qui m’ont fait réaliser qu’il n’est pas nécessaire de s’égosiller pour se faire entendre.

  • Que retiens-tu de l’expérience humaine que tu viens de vivre au Cours Florent ?

Je pense avoir acquis en confiance, puisque les stagiaires sont tous mis au même niveau.  On ne souffre pas de regard désapprobateur et donc on réalise les exercices de façon plus libérée, c’est ce que j’ai ressenti.