Portrait

Félix Rudel

CAMPUS
Montpellier
ANNÉE
2017
PROFIL
élève

On ne devient pas comédien tout seul, il faut se construire une base, l’apprendre et la comprendre. J’ai toujours eu envie de faire ce métier mais je ne voulais pas me lancer à l’aveuglette, j’avais besoin d’une formation solide. 

  • Peux tu nous parler de ton parcours avant de rejoindre le Cours Florent Montpellier ?

J’ai toujours aimé le théâtre, j’ai commencé à jouer quand j’avais 12 ans. Après avoir obtenu un bac littéraire durant lequel j’ai suivi un atelier théâtre, j’ai intégré la classe préparatoire d'une école professionnelle de théâtre à Montpellier pendant un an, ce qui m’a permis d’avoir une formation initiale au métier de comédien. J’ai participé durant cette année à un projet étudiant qui consistait à monter deux pièces, ça s’est super bien passé.

  • Pourquoi avoir choisi le Cours Florent ?

J’ai décidé d’aller au Cours Florent pour la qualité de sa formation et pour que des gens compétents m’apprennent mon métier. On ne devient pas comédien tout seul, il faut se construire une base, l’apprendre et la comprendre. J’ai toujours eu envie de faire ce métier mais je ne voulais pas me lancer à l’aveuglette, j’avais besoin d’une formation solide. 

Le stage d’accès m’a vraiment motivé et prouvé que cette école allait m’apporter beaucoup. Si je suis au Cours Florent c’est aussi pour m’aider à préparer des concours et aller le plus loin possible dans ma carrière de comédien.

En parallèle de ma formation au Cours Florent, je suis en licence 3 de théâtre. Nous travaillons en ce moment sur un projet de fin d’étude : Un spectacle de 24 heures sur Shakespeare.  C’est un vrai défi et beaucoup de stress mais je suis ravi de le faire. Nous sommes une cinquantaine d’étudiants de ma licence à monter ce projet et sommes en partenariat avec d’autres facs et écoles dont le Cours Florent Montpellier.

  • Quels sont tes projets pour la suite ?

Je vais tenter le concours de la Classe Libre du Cours Florent cette année, mais j’ai besoin d’entrainement. Plus tard je pense venir à Paris. Je veux passer des castings, des auditions essayer de me faire un réseau, un peu comme tout le monde! Je vais tout faire pour vivre de ce dont je rêve.