Portrait

Felix Radu

CAMPUS
Bruxelles
ANNÉE
2018
PROFIL
élève

 À mon avis, l’essentiel pour intégrer le Cours Florent, c’est d’avoir l’envie de grandir et l’envie profonde de devenir un comédien.

J’ai été pendant cinq ans en Art de la Parole et du Théâtre, puis j’ai commencé à chercher une école de théâtre et j’ai été tenté par le concours de la Classe Libre du Cours Florent. Malheureusement je n’ai pas été reçu, mais j'ai intégré la deuxième année de la formation de l'acteur dans la foulée.

  • Que retiens-tu de tes premières expériences au Cours Florent ?

Je suis entouré de gens qui partagent la même passion que la mienne, le même amour du verbe et du théâtre. Les professeurs sont extrêmement intéressants, j’ai l’impression de grandir quand ils parlent. Avant d’entrer à l’école je m’étais fixé l’objectif de lire un livre par semaine, c’était un peu naïf de ma part, maintenant j’en lis quatre par jour et ce n’est toujours pas assez  !

  • Quel conseil peux-tu donner à un futur élève du Cours Florent ?

Il faut être prêt à saisir les opportunités et ne pas s’attendre à ce que les cours nous apportent tout sur un plateau d’argent. Les professeurs nous offrent beaucoup mais c’est à nous de prendre et de donner le maximum pour atteindre nos objectifs. C’est à nous d’aimer ce l’on fait, de lire, d’être intéressé et de défendre nos projets. À mon avis, l’essentiel pour intégrer le Cours Florent, c’est d’avoir l’envie de grandir et l’envie profonde de devenir un comédien.