Portrait

Zanibelli Cécile

CAMPUS
Paris
ANNÉE
PROFIL
professeur

Je privilégie le travail individuel au sein d’un groupe pour que les élèves puissent apprendre à travailler ensemble et à s’écouter.

  • Peux-tu nous parler de ta formation professionnelle ?

Je suis comédienne à la base. J’ai une formation de théâtre et de danse contemporaine et travaille aussi bien sur des projets chorégraphiques que théâtraux. J’aime bien la rencontre entre ces deux disciplines très complémentaires pour l’interprète.

  • Que travailles-tu avec les élèves dans l’enseignement spécialisé de Corps en Jeu ?

Le module de Corps en Jeu dure trois mois avec 66 heures de cours au total. L’enseignement est ouvert à tous, quel que soit l’âge et le niveau de jeu. Aucun prérequis de danse n’est demandé, l’idée de ce cours n’étant pas de faire des « danseurs » mais d’apprendre aux élèves à utiliser des outils de la danse contemporaine pour les utiliser dans le jeu d’acteur.

Je privilégie le travail individuel au sein d’un groupe pour que les élèves puissent apprendre à travailler ensemble et à s’écouter. Nous travaillons les états, les émotions, les codes de jeu avec le corps et la voix. C’est un appui de jeu très concret qui complet et nourrit le travail psychologique et de mise en scène.

Nous travaillons également le toucher et les portés pour que les élèves puissent apprendre à avoir confiance dans leur partenaire de jeu, qu’ils apprennent à se laisser tomber sans appréhension. Le porté est un outil très utile pour les scènes d’amour, de combat et de confrontation.

Enfin, à mi-parcours, je leur demande de choisir un personnage qu’ils ont envie de travailler, plus ou moins proche de leur personnalité, et de créer une partition chorégraphique sur lui quasiment sans parler. Cela leur permet de travailler l’espace, le rythme et l’énergie du personnage pour créer une véritable émotion sur scène.