Actualités

Masterclasse de François Florent à Montpellier

Masterclass de François Florent au Cours Florent Montpellier

« Il faut parler les vers, les classiques.»

Après Bruxelles, François Florent s'est rendu sur le campus de Montpellier pour diriger une Masterclasse autour du théâtre classique, de Corneille à Feydeau. Vendredi 21 et samedi 22 novembre, une vingtaine d'élève de 2ème année de formation de l'acteur ont eu le privilège de travailler avec ce grand homme de théâtre, fondateur de l'école.

Marine, Sandrine, Victoria et Juliette nous livrent leurs impressions…

  • "Avant de commencer, François Florent a ré agencer la salle : en bifrontal, de manière à pouvoir avoir un champ de vision optimale, un regard porté sur toutes les personnes. Nous avons goûté  à tout son savoir, savoir-faire et savoir être. Il possède une grande écoute pour chaque déplacement, pour chaque mot, pour chaque regard."

Pour cette Masterclasse, François Florent a décidé de travailler les auteurs classiques français, de Corneille à Feydeau. Au plateau se sont ainsi enchaînés Marivaux,  son ambigüité,  sa complexité des situations ; Racine et ses pièces de contestation ; Molière et ses alexandrins, exercice difficile relevé avec brio par les élèves ou encore Feydeau qui met les couples dans tous ses états.

  • "L'étude de ces œuvres classiques nous a permis de comprendre et d'assimiler qu’il est nécessaire de toujours  revenir et de creuser à la source de l’écriture. L’Importance de restituer les pièces dans leur contexte historique. Mais aussi,  la nécessité de réfléchir  sur les exigences sociales, les situations, amoureuses par exemple."

Marine  a "appris qu’il ne faut pas jouer du théâtre, mais le vivre, vivre et ressentir chaque nuances des mots, ressentir l’énergie du moment présent, y mettre de l’audace, de la voix, du corps, de la passion et de la détermination. Que le théâtre est un espace singulièrement différent qui soulève une jouissance complexe. C’est un art vivant, organique, qui nous permet de passer à un corps en vie à un corps qui vit. NE SOYONS PAS CONFORMISTES !"

Tous les élèves, y compris ceux venus en simple spectateurs ont "retenu que chaque mot, tout comme la ponctuation qui s’y attache est essentiel. Il est nécessaire de leur accorder l'importance qu’ils méritent. Le  verbe a une place centrale, tant dans son mode, que son temps. Il faut comprendre l’infinitif du sens du verbe" Pour François Florent "Lorsqu’il y a verbe au portillon, on respire".

Outre les mots, François Florent, les a interpellés sur la nécessité du corps. L’apprentissage  de l’expression du corps, "le faire parler". L’âme et le corps doivent être réunis.

Tous auraient voulu que le temps ne s’arrête pas. Chacun a apprécié la précision des mots, la sincérité, le regard qu'il porte sur l'acteur et la personne. "C’est une grande chance d’avoir pu bénéficier de ce noble  enseignement". 

Les élèves remercient François Florent pour son écoute, sa bienveillance et le travail effectué, mais également Fabrice Michel qui les a accompagnés en amont de cette Masterclasse.