Actualités

Cours de droit et économie du spectacle pour nos élèves

droit-economie-spectacle-cours-florent

Nos élèves en fin de cursus de la formation de l'Acteur, seront bientôt amenés à découvrir le monde professionnel artistique. Pour les préparer à entrer dans le "grand bain" le Cours Florent a fait appel à Emilie Le Thoër, avocate dans le secteur des industries créatives et culturelles pour animer un cours à distance intitulé "Droit et Économie du spectacle". 

Emilie Le Thoër, avocate chargée de cours

Afin de nous présenter plus en détail le cours de "droit et économie du spectacle", Emilie Le Thoër a répondu à nos questions :

  • Quel est votre parcours et comment êtes-vous devenue chargée de cours au Cours Florent ?

J'exerce depuis plus de 15 ans dans le secteur culturel et créatif : en cabinets d'avocats, mais aussi dans des labels de musique, salles de concerts, et dans le spectacle vivant, au sein d'Artcena. En raison de ma connaissance du secteur, et lorsque je travaillais chez Artcena, le Cours Florent m'a contactée pour donner ces cours. 

  • En quoi consiste le cours de "Droit et économie du spectacle" ?

Mon objectif principal est d'apporter aux élèves les bases juridiques et administratives de la production et de la diffusion d'un spectacle. Ces bases me semblent essentielles à tout porteur de projet dès lors qu'il souhaite produire son spectacle. Sans ces connaissances minimales, le risque d'erreur est grand et les conséquences financières peuvent être importantes. De plus, il me semble nécessaire pour ces élèves de connaître l'environnement professionnel dans lequel ils vont évoluer et l'économie d'un spectacle. Sont ainsi abordées les questions suivantes : la structure à créer pour produire son projet, la licence d'entrepreneur de spectacle, budget de production, droits d'auteur, statut des artistes du spectacle, l'intermittence et les contrats de diffusion. 

  • Comment se sont déroulés les cours en ligne ? Est-ce que cela a été une contrainte pour vous notamment pour échanger avec les élèves ?

Le cours se déroule (presque) comme dans une "classe". J'expose les règles en essayant d'utiliser le plus d'exemples concrets, et je leur laisse poser leur question, en "levant la main" virtuellement, pour essayer d'avoir malgré tout une séance interactive et pratique. Le seul problème que je rencontre lorsque je donne des cours en ligne est le suivant : je ne vois pas les visages des élèves et ne peux donc vérifier si la compréhension est bonne, quelles sont les réactions des élèves, etc.

  • Quel conseil donneriez-vous à un futur élève ?

De participer au cours et de vous y intéresser ! Même si l'objectif n'est pas de faire de vous de parfaits administrateurs, participez au cours que vous soyez porteurs de projet ou simplement artiste, afin de partir sur de bonnes bases pour votre première production et pour connaître vos droits. 

Alexandre et Simon, élèves de quatrième année

Alexandre et Simon, élèves en quatrième année de la formation de l'Acteur, nous ont également partagé leur expérience :

  • Alexandre, Simon, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Alexandre : Depuis tout petit je suis passionné de toute forme de spectacle, ayant joué dans une dizaine de pièces de théâtres avant mon baccalauréat, je ne me voyais pas faire autre chose que ce métier, et donc, passer par le Cours Florent ! Aujourd’hui je monte un théâtre ambulant pour jouer mes spectacles.

Simon : Je suis dans la classe de 4ème année de Grétel Delattre, je suis au Cours Florent depuis 2016 et je m'y suis inscrit pour pouvoir apprendre à jouer et espérer en vivre !

  • Qu’attendiez-vous du cours "Droit et économie du spectacle" ?

Alexandre : Pour moi, personne ne nous attend dans ce métier, on doit donc être prêt à faire tous les métiers autour de celui de comédien. Lorsque j’ai vu que des cours de "droit et économie du spectacle" allaient être donnés, je me suis dit que c’est une formidable idée pour nous préparer à la véritable vie de comédien.

Simon : Je m'y suis intéressé sur les conseils de mon professeur, Grétel Delattre. Ce cours a répondu à beaucoup de questions que je m'étais posé, par exemple concernant les droits d'auteur (écrits, musicaux ou chorégraphiques) . J'ai appris que des chorégraphies pouvaient être en quelque sorte déposées et donc que les créateurs pouvaient avoir des droits dessus. Cela m'a pas mal ouvert les yeux sur l'illégalité courante qu'il peut y avoir dans certains contrats. De nombreuses questions auxquelles on ne pense pas forcément mais qui finalement sont essentielles quand on veut faire ce métier.

Prochains stages

A lire aussi

Inscrivez-vous en ligne aux auditions de la formation d'Acteur du Cours Florent

Les auditions du Cours Florent sont ouvertes

Inscrivez-vous sur notre site à une audition afin d’intégrer la ...
En lire plus
Elève de la formation théâtre

Le nombre de places est limité

La rentrée se prépare  maintenant !Vous êtes très nombreux à vous inscrire aux auditions et aux stages pour intégrer le Cours Florent cette année. ...
En lire plus