Portrait

Thierry Harcourt

CAMPUS
Paris
ANNÉE
PROFIL
professeur

Je me souviens avoir adoré mes différents professeurs pour leur regard incisif et la vérité qui émanait de leurs propos. Je pense d’ailleurs avoir gardé de cela en tant qu’acteur/professeur et metteur en scène.

  • Quels souvenirs gardez-vous de vos années d’étudiant au Cours Florent?

Très jeune je voulais être acteur sans réellement connaître les réalités du métier. Dès que j’ai eu mon bac, j’ai intégré le Cours Florent où j’ai été élève pendant 2 ans. Je me souviens avoir adoré mes différents professeurs pour leur regard incisif et la vérité qui émanait de leurs propos. Je pense d’ailleurs avoir gardé de cela en tant qu’acteur-professeur et metteur en scène.

  • Pouvez-vous nous parler de votre parcours professionnel depuis votre sortie du Cours Florent?

À ma sortie de l’école, j’étais absolument décidé à devenir comédien mais à l’époque cela ne se concrétisait pas en France. J’ai cependant eu une multitude d’opportunités dans le spectacle vivant et à 24 ans je suis parti à Londres pour me recentrer sur ma volonté de devenir acteur tout en apprenant l’anglais. C’est dans cette ville que ma carrière de comédien a vraiment démarré. La mise en scène est venue ensuite par hasard...Un jour, j’ai eu l’occasion inattendue de monter une pièce et j’ai adoré ça ! Ce projet m’a permis de recevoir de nouvelles propositions et j’ai pris de plus en plus de plaisir à monter différents projets.

Mon expérience anglaise aura beaucoup influencé la façon dont je travaille en France aujourd’hui, pour autant je n’ai pas l’impression d’avoir connu une « méthode » différente d’un pays à l’autre.

Aujourd’hui, ma priorité reste la mise en scène dont découle l’enseignement. Je suis en effet professeur de théâtre pour la formation Cours Florent Acting in English et enseigne à des élèves de cultures différentes, avec des aptitudes variées pour la langue et le jeu, un véritable « melting pot » !

  • Quels sont vos projets actuels et futurs?

Actuellement, je mets en scène « The Servant » au Théatre de Poche-Montparnasse à Paris. Le spectacle démarre très fort, le public est au rendez-vous et les critiques positives. Je suis très heureux qu’un projet auquel j’ai tenu existe aujourd’hui et je lui souhaite une suite positive. Dernièrement j’ai également fait la mise en scène d’un one man show comique en province, un projet très différent mais tout aussi intéressant dans la perspective de variété que je vise. 

Pour la suite j’ai d’autres projets qui se dessinent, en France et en Angleterre, une pièce de Cocteau, une pièce d’Amanda Sthers, une comédie, peut être même un projet d’opéra...Un rythme très soutenu mais qui me rend heureux car je suis sans cesse actif !