Portrait

Petur Sigurdsson

CAMPUS
Paris
ANNÉE
PROFIL
élève

Le groupe de Schauspiel est très soudé, il y a une vraie volonté de travailler ensemble et de se faire progresser les uns les autres.

  • Peux-tu nous parler de ton parcours de jeune acteur ?

J’ai un parcours très international. Je suis née au Luxembourg, j’ai grandi en Islande et j’ai vécu dans plusieurs pays car mon père était pilote. J’ai commencé à jouer des sketches très jeune en Islande, puis à 25 ans j’ai voulu acquérir une vraie formation d’acteur avec des bases techniques. Je voulais aussi apprendre le français et vivre à Paris, je me suis donc inscrit au Cours Florent pour commencer ma formation d’acteur.

  • Tu es en Troisième et dernière année au Cours Florent, qu’as-tu appris durant ta formation ?

J’ai suivi plusieurs formations en parallèle, Acting in English avec Isabelle Duperray, Schauspiel auf Deutsch avec Simone Strickner et le cursus en français de formation d’acteur. 

J’ai appris beaucoup de choses durant ces années, je ne connaissais rien en théâtre avant d’arriver ! J’ai appris le Jeu, la manière de travailler et la discipline du travail. J’ai également trouvé un vrai groupe d’élèves avec lequel je répète régulièrement. Le groupe de Schauspiel en particulier est très soudé, il y a une vraie volonté de travailler ensemble et de se faire progresser les uns les autres.

J’ai également eu la grande chance d’assister au Festival F.I.N.D à Berlin en mars dernier, dans le cadre du cursus Schauspiel auf Deutsch. L’ université Schaubühne Berlin nous a en effet invité à ce festival et nous avons eu la chance de travailler avec des professionnels, c’était incroyable!

  • Quels sont tes projets professionnels pour la suite ?

A la base faire du cinéma, mais je suis tombé amoureux du théâtre depuis le Cours Florent, surtout le théâtre allemand. Je voudrais aller à Berlin, car il y a  beaucoup de mouvement, cela m’attire beaucoup. Je lis beaucoup de pièces en allemand, c’est très contemporain, cela me parle, c’est juste « moi ». 

Je travaille également sur de nombreux projets de court-métrages dans plusieurs langues, notamment en Islande, pays qui se développe beaucoup avec l’essor des productions cinématographiques internationales.

  • Quels sont tes conseils pour un jeune élève débutant ?

J’ai fait beaucoup d’erreurs en arrivant, comme tout le monde. Mon conseil serait de ne pas stresser, tout le monde a peur au début, c’est normal mais il faut faire confiance en sa passion, être ouvert et faire les choses au lieu d’y penser. 

Je pense qu’il faut aussi tout essayer et choisir des professeurs qui nous correspondent durant notre formation. Enfin, être professionnel car le travail paie toujours et dans le milieu, les pros savent identifier qui travaille et à qui faire confiance.