Portrait

Jonathan Journiac

CAMPUS
Paris
ANNÉE
PROFIL
élève

Ce stage m’a permis d’aller chercher des émotions très différentes en moi et aussi de découvrir la vie de troupe

J’ai toujours beaucoup aimé la comédie musicale en général, j’ai vu beaucoup de spectacles et de séries sur cette discipline mais je ne m’étais jamais imaginé monter sur les planches un jour. Cet été, je me suis retrouvé sans travail, après des expériences professionnelles dans la communication digitale, et j’ai cherché à faire un stage de chant. Mes recherches m’ont conduit vers le stage d’été de comédie musicale du Cours Florent, qui alliait théâtre, danse et chant. J’ai donc décidé de m’inscrire pour m’amuser, sans penser forcément à la suite, mais quand mes professeurs m’ont confirmé que j’avais le niveau pour débuter la formation profession professionnelle, j’ai décidé de tenter l’aventure !

  • Comment s’est passé ton stage d’été de comédie musicale au Cours Florent ?

Durant neuf jours de stage, nous avons joué, chanté et dansé en groupe. Nous avons monté un spectacle, « The Wiz », qui nous a permis de nous découvrir dans les différentes disciplines de la formation. J’ai ainsi découvert que j’étais souple, ce qui est plutôt un avantage pour la danse, même si je n’en avais jamais fait avant. J’ai aussi eu une vraie révélation pour le théâtre, alors que je n’avais jamais eu l’envie de jouer sur scène auparavant. Ce stage m’a permis d’aller chercher des émotions très différentes en moi et aussi de découvrir la vie de troupe, dans un esprit de « petite famille » très différent des rapports humains en entreprise dont j’avais l’habitude !

  • Quels sont tes projets pour la suite ?

Je ne me vois pas forcement revenir en entreprise à la fin de cette formation, même si je suis conscient de la difficulté du milieu artistique. Je vais me donner les moyens de faire ce que j’aime en tout cas ! Je suis aussi très intéressé par « l’art thérapie », une pratique qui allie l’art à la psychologie pour aider les gens à se développer sur un plan personnel. Allier une formation artistique du Cours Florent à une formation en psychologie me permettrait de mieux comprendre les enjeux de cette pratique pour pouvoir peut-être l’enseigner ensuite.