Les portraits

Portrait de Marc Henri Dufresne

Professeur

Portrait de Marc Henri Dufresne
Portrait de Marc Henri Dufresne

Quick Facts

Marc Henri Dufresne
Cinéma
.
J’enseigne depuis plus de dix ans le cinéma au Cours Florent, au CLCF et à l'Eicar. C’est une activité que je trouve très ressourçante et qui m’apporte beaucoup.

Portrait de Marc Henri Dufresne

Professeur

  • Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel ?

J’ai fait mes études de cinéma à l'Idhec avec dans ma promotion des réalisateurs comme Radu Mihaleanu ou Philippe Leguay. J’ai ensuite travaillé comme monteur puis assistant réalisateur avant de me lancer dans la réalisation de courts-métrages, remarqués dans plusieurs festivals comme celui de Clermont Ferrand, et de faire un premier film, Le Voyage à Paris avec Olivier Broche et Francois Morel et plusieurs jeunes acteurs encore peu connus à l'époque comme Valérie Benguigui ou Samir Guesmi. J’ai également réalisé plusieurs pubs et prépare en ce moment un nouveau long-métrage avec Philippe Torreton et Golshifthe Farahani dans les rôles principaux.

Parallèlement à ces projets, j’enseigne depuis plus de dix ans le cinéma au Cours Florent, au CLCF et à l'Eicar. C’est une activité que je trouve très ressourçante et qui m’apporte beaucoup. Je m’occupe en particulier, depuis l’an dernier, de la formation Cinéma du Cours Florent qui propose, pour la première fois en Europe dans une école d’art dramatique, une formation complète de l'acteur de cinéma.

  • Qu’enseignes-tu à tes élèves dans le cadre de cette formation Cinéma ?

Je travaille sur l’approfondissement des connaissances et du jeu d’acteur devant la caméra. Je leur apprends en particulier à mener un vrai projet cinématographique du début à la fin (écriture d'un court-métrage choral, exercices spécifiques, distribution des rôles, préparation puis tournage et post production…).

Les élèves du Cours Florent ont pu, dans ce cadre, collaborer sur leurs deux projets avec des élèves du CLCF en spécialisation scénario. Nous avons ensuite formé des équipes d’une trentaine de personnes pour des tournages d’environ une semaine complète, c’était vraiment intensif. Les élèves ont éprouvé réellement ce que veut dire incarner sur plusieurs jours un personnage de cinema. Cela leur a également permis de créer des synergies avec des élèves des écoles de cinema partenaires, chose qui est très importante à mes yeux car c’est fondamental de grandir avec des gens d'une même génération en étant d'une certaine manière parrainé par des réalisateurs confirmés . Plusieurs élèves sont d’ailleurs restés en contact  avec ces apprentis techniciens pour des réalisations personnelles. C’est me semble-t-il le but de toute pédagogie de créer des liens pour apprendre les uns des autres.

  • Tu es également en charge de certains stages d’été Cinéma du Cours Florent à (Bordeaux, Paris...) comment se passent ces formations courtes ?

Les stages d’été Cinéma permettent de découvrir l’outil caméra et d'approcher les problématiques du jeu d’acteur sur une semaine. C’est une première approche qui permet de comprendre ce qui se passe devant et derrière la caméra. J’explique en effet également aux élèves comment tenir une perche, à quoi sert un clap, c’est essentiel pour comprendre le travail de groupe. L’acteur n’est jamais seul sur un tournage, il doit travailler avec beaucoup de personne différentes. A la fin du stage, chacun des stagiaires tourne une vraie séquence d'un film en décor naturel.

  • Quel serait ton conseil pour un futur élève comédien ?

C’est un métier absolument merveilleux qui participe du même désir, au théâtre comme au cinéma, avec juste des techniques différentes. Je pense qu’il faut d'abord être curieux de la vie et vivre intensément son âge, c’est la vraie matière première. Il faut aussi être passionné et surtout ne pas être là pour les mauvaises raisons, parce que ça brille par exemple. Il faut ensuite avoir une vraie personnalité, quand on regarde les premiers essais des acteurs célèbres, ils avaient déjà tous une personnalité qui fait leur spécificité. Cette personnalité existe en chacun de nous, c'est notre identité et cette personnalité se cultive très tôt. Ensuite il ne faut pas la perdre, c’est un peu comme une petite flamme précieuse qu’il faut entretenir en permanence pour qu’elle existe toujours avec générosité.

Un acteur c'est a la fois le violon et le violoniste réunis mais l'un n'existe pas sans l'autre et une seule chose les sublime, le travail.Retrouvez toute l'actualité du Cours Florent Cinéma sur Facebook

.

Découvrez d'autres portraits

Parole
d'élèves

Portrait de Camille Bru

Camille Bru, originaire d’un petit village d’Aveyron a intégré le Cours Florent Montpellie (...)

Parole
d'élèves

Portrait de Manon Guilluy

Peux-tu te présenter et nous dire quel a été ton parcours avant d’intégrer le Cours Floren (...)

Portrait de Manon Guilluy, élève en première année au Cours Florent Bruxelles après un stage à Lille
Stage de Cinéma de l'école.

Stage de Noël de Cinéma

Du 26 au 31 décembre
à Paris, Bruxelles, Montpellier et Bordeaux
Inscrivez-vous en ligne

Stage de Cinéma de l'école.

Stages Cinéma pour Ados

Ouvert à tous, de 13 à 17 ans
A Paris, Montpellier et Bordeaux
Inscrivez-vous en ligne

Soirée d'informations

06
Décembre

Théâtre

À Paris

À 19h30

Je m'inscris

Soirée d'informations

11
Décembre

Musique

À Paris

À 19h00

Je m'inscris

Soirée d'informations

15
Janvier

Comédie Musicale

À Paris

À 19h30

Je m'inscris

Soirée d'informations

20
Novembre

Théâtre

À Bruxelles

À 19h00

Je m'inscris

Réunion d'informations

03
Décembre

Prise de Parole en Public

À Bruxelles

À 19h30

Je m'inscris