Actualités

Une pièce chorale pour se reconnecter à l'essentiel !

Les élèves du spectacle mis en scène par Sarah Siré

Sarah Siré, chargée de cours au Cours Florent a mis en scène « Les Enivrés » d’Ivan Viripaev avec des ancien.es élèves. Vous pourrez découvrir ce spectacle sur RTBF Auvio dès maintenant.

 « L'idée était de faire se rencontrer les différentes Promotions et par là même les différentes expériences. (…) Je trouvais vraiment stimulant de pouvoir créer des ponts... »

  • Le projet des Enivrés est né sur le plateau du Cours Florent Bruxelles. Peux-tu nous raconter la naissance de ce projet et la manière dont tu l’as intégré ?

Lors du premier module de troisième année, dirigé par François-Xavier Hoffmann en 2018, des étudiants ont travaillé sur Les Enivrés de Ivan Viripaev. Forts de leur expérience ils ont eu envie de le monter de manière professionnelle. Vincent de Launoit, élève de cette promotion, s'est lancé dans la production et m'a demandé de mettre en scène le projet et d'en finaliser la distribution. Du noyau dur de 5 personnes, Marie Le Masson, Lucas Biscombe, Charles Gilles, Mathilde Toubeau et Vincent, nous sommes passés à une distribution de 14 acteurs, puis de 23 personnes - équipe artistique comprise - et à 30 avec l'équipe de captation ! 

  • Tu mets en scène d’anciens élèves de l’école, de différentes promotions. Cela a-t-il facilité le travail ?

Énormément ! Dans le projet Il y a des anciens élèves, mais aussi des professeurs ! Priscilla Adade-Helleby a accepté ma folle proposition et je l'en remercie encore ! L'idée était de faire se rencontrer les différentes promotions et par là même, les différentes expériences. Certains construisent aujourd'hui une carrière pendant que d'autres sortent à peine de l'école. Je trouvais vraiment stimulant de pouvoir créer des ponts d'expériences. Je les ai choisi.es à la fois parce que ce sont d’excellent.es comédien.ne.s mais aussi parce que je les imaginais parfaitement avecdans  ce texte et dans ces rôles. L'école regorge de talents. Avec les anciens étudiants et dans le corps professoral, il y aurait de quoi faire d'autres projets. Bien sûr pour la plupart, je les connaissais comme élèves. Ça crée une synergie très positive. Pendant les cours nous avons le temps de nous connaitre, d'avoir confiance les uns dans les autres. Cela crée une atmosphère de travail très stimulante. 

  • Ce fut une année difficile pour les métiers de la culture et particulièrement pour le spectacle vivant. Quels en ont été les étapes de création et les difficultés ? Comment la situation sanitaire a-t-elle impactée l’énergie du groupe ?

Il y a tant à dire… La situation sanitaire augmente notre charge de travail et nous oblige à nous soumettre à toutes les hypothèses envisagées lors des comités de concertation. Avoir une équipe soudée change la donne. Nous étions préparé.es à toutes les éventualités. Merci encore à cette équipe magique qui a su tenir bon !

  • Vous avez joué toute une semaine à l’Espace Lumen à Ixelles, après 3 semaines de résidence ; pendant 3 jours une équipe de tournage vous a accompagné.es pour faire une captation du spectacle pour la RTBF. Comment cela s’est-il déroulé ?

Nous avons eu le soutien financier de la RTBF, et c'est Laeticia Defendini qui a réalisé la captation. Nous avons pu engager l'équipe que nous souhaitions et ainsi travailler à un concept plus immersif. L'idée était d'avoir trois jours de tournage plutôt qu'une seule prise lors d'un filage. J'avais envie qu'ils puissent filmer des détails, que les caméras suivent les acteurs, montrent la salle vide, qu'il y ait des gros plans sans faire de zoom etc... Pour cela il fallait une grande connaissance du projet, suivre les répétitions, avoir un point de vue sur les plans, ce que Laeticia avait et a conduit avec force. 

  • La proposition de filmer les comédien.ne.s sur le plateau rend la proposition très immersive. Cela aide-t-il à se rapprocher d’une expérience live, ou cela crée-t-il un objet à part entière ?

Nous souhaitions créer un objet hybride qui ne soit ni du théâtre capté de façon classique, ni un film de cinéma (car c'est toujours une pièce que nous filmons). Nous avions dans le coin de notre tête Dogville de Lars von Trier, ou la captation d'Electre d'Antoine Vitez comme guide. Je suis très heureuse de l'objet final qui correspond bien à notre vision commune. 

  • Tu encadres cette saison une classe de deuxième année au Cours Florent Bruxelles. Vous venez de démarrer le travail de l’échéance Parcours d'un rôle. Peux-tu nous en parler ?

Parcours de rôle c'est le moment que je préfère dans l'année, parce que nous sommes dans l'exploration du rôle. Nous faisons de la dramaturgie d'acteur au plateau : comment pouvons-nous travailler un rôle ? Quelles sont les questions que nous pouvons soulever ? Comment y répondre ? Comment apprendre à relever les indices qui vont nous permettre de percevoir intelligemment ce qui se passe dans la pièce ? Comment élaborer son propre point de vue d'acteur.rice pour ce rôle ? Pour ce faire, je donne aux élèves une dizaine d'exercices qui leur permettent de développer leur regard artistique sur le rôle qu'ils ont choisi. L’échéance sera en quelque sorte le compte rendu de cette recherche, et j'espère qu'ils conserveront ces exercices pour travailler leurs futurs rôles. 

Avec Priscilla Adade-Helledy, Sélène Assaf , Lucas Biscombe, Bryan Bon, Solal Boyer, Alessandro Duca, Nell Geeraerd, Charles Gillis, Nicolas Godart, Vincent de Launoit, Marie Le Masson , Dimitri Lepage, Lily Moreau, Mathilde Toubeau 

  • Scénographie/Costumes – Aline Breucker 
  • Lumière – Raphaël Rubbens 
  • Son – Iannis Heaulme 
  • Musique – LIXI Chorégraphie – Emeric Rabot 
  • Production – Fabien Defendini 
  • Régie  – Wenceslas Kabore 
  • Assistanat/Scénographie – Irma Morin 
  • Assistanat/Mise en scène – Megan Marx 
  • Réalisation, cadrage et photographie – Laeticia Defendini 
  • Cadreur.euse vidéo – Samuel Ab, Pauline Beau Djilas 
  • Montage vidéo – Émilie Morier 
  • Ingénieur son – Guilhèm Donzel 
  • Assistant.e son  – Barbara Juniot, Kenzo Pelsener 
  • Violetta Production ASBL & POLA asbl 
  • Soutiens Théâtre National de la Fédération Wallonie Bruxelles – Groupe Lasere 

Prochains stages à Bruxelles

Stage de théâtre de l'école d'acteur
Bruxelles

Tous les stages

Dans les locaux du Cours Florent Bruxelles
Toute l'année
Inscrivez-vous