Les enfants du Cours Florent Jeunesse rencontrent l'auteur Philippe Dorin

Atelier et stage de théâtre pour les enfants

Le Cours Florent Jeunesse a accueilli Phillipe Dorin, auteur de pièces de théâtre pour enfant, régulièrement joué sur les scènes françaises et internationales. Il co-dirige également, avec Sylviane Fortuny, la compagnie "Pour ainsi dire".

Les jeunes élèves du Cours Florent Jeunesse ont pu interpréter les pièces de l’auteur. Phillipe Dorin a ensuite apprécié leur travail. Cela était également l’occasion d’une discussion entre les élèves et l’auteur. 

  • Comment vous est venue l’envie de devenir auteur de livre pour enfant ?

Lorsque j’étais en primaire, dans ma petite ville, l’été, il y avait un "théâtre de verdure", mon école était alors transformée en un atelier de fabrication de costumes et de décors pour ce théâtre d’été. Voir toute cette "ruche" travailler autour de la fabrication d’un spectacle m’a fait aimer le théâtre. Au lycée, j’étais interne dans une plus grande ville, j’ai pu faire partie d’un club de théâtre et surtout aller voir des pièces en tant que spectateur.

C’est là que j’ai décidé que je ferai un métier autour du théâtre, mais pas en tant que comédien. J’ai fait des études de relations publiques et de management de projets d’art dramatique. J’ai donc commencé ma carrière à Strasbourg, il y avait une compagnie qui montait un spectacle pour la jeunesse et qui ne savait pas quelle histoire raconter. J’ai proposé d’écrire une histoire, c’était une première pour moi. A la suite de cela, j’ai commencé à avoir des commandes régulières et par la force des choses, je suis devenu écrivain. Les commandes que je recevais était seulement destinées à la jeunesse et c’est ce qui a fabriqué ma marque d’écriture, c’est-à-dire des textes où je m’y retrouve aussi en tant qu’adulte mais qui soient simples d’écriture pour les enfants.

  • Pendant la Table Ronde des Ecritures Théâtrale de la Jeunesse en 2013, au Théâtre de la Ville à Paris, vous dites que ce sont les enfants qui vous ont appris le métier d’écrivain. Pouvez-vous développer ?

En effet, c’est eux qui m’ont donné une certaine rigueur dans mon écriture, la capacité de pouvoir trouver une situation  très simple, même pour une histoire complexe. Il y a cette histoire au premier degré, souvent des simples conversations que l’on pourrait avoir dans la vie, mais finalement, l’histoire doit aussi raconter autre chose de plus riche.

Une chose très importante, j’écris des pièces pour enfant mais elles me conviennent parfaitement en tant qu’adulte. J'ai d'ailleurs aussi beaucoup de retours sur mes textes par des adultes.

Ce que j’observe de très intéressant, chez les enfants, c’est le processus de création de leurs histoires dans la cour de récréation. Il y a toujours un évènement extérieur qui vient modifier leur jeu tel qu'ils l'avaient imaginé au début. Ils sont donc obligés de créer, modifier et improviser sans cesse.

  • Vous proposez au Théâtre Gérard Phillipe, un parcours découverte du répertoire théâtrale jeunesse contemporain, sous forme de lecture à voix haute.

C’est un travail que l’on fait depuis très longtemps avec Sylviane Fortuny, metteur en scène et moi-même auteur. Le texte a toujours eu une grande importance dans nos spectacles. Au début de notre compagnie il n’y avait pas un grand répertoire de théâtre pour la jeunesse, pas beaucoup d’auteurs, ni de textes. Nous avons eu envie, quand nous étions en résidence, de faire un travail pédagogique, en associant les gens du théâtre, autour de ce nouveau répertoire publié à partir des années 2000, sous la forme de comités de lecture. Nous donnons ces textes à lire aux enfants, puis ces enfants nous donnent leurs impressions, ils choisissent les textes qui leurs conviennent le mieux, puis un comédien travaille avec eux pour qu’ils fassent une restitution où toutes les classes se retrouvent au théâtre. 

C’est important, parce que souvent dans la pratique du théâtre pour enfants, on retrouve beaucoup d’improvisation ou d’ateliers d'écriture où les enfants créent leurs histoires. On se rend compte que, finalement, les enfants sont très sensibles aux textes déjà existants. La fonction première du théâtre est l’interprétation et on ne demande pas forcément à un acteur d’inventer son texte. L’interprétation est le cœur de l’activité du comédien et les enfants sont friands de cela : donner leurs visions d'un personnage et d'un texte à leur manière.

Le cours Florent Jeunesse propose des stages et des ateliers de théâtre pour les 7 – 12 ans.

.
Stage de théâtre pour Ados de 13 à 17 ans

Stages de Noël pour Ados

Théâtre, Cinéma et Impro pour Ados
Du 26 au 31 décembre
Inscrivez-vous en ligne

Soirée d'informations

12
Décembre

Théâtre

À Paris

À 19h30

Je m'inscris

Soirée d'informations

17
Décembre

Musique

À Paris

À 19h00

Je m'inscris

Soirée d'informations

14
Janvier

Comédie Musicale

À Paris

À 19h30

Je m'inscris

Soirée d'informations

10
Décembre

Théâtre

À Bruxelles

À 19h00

Je m'inscris