Les portraits

Portrait de Patrice Desphelippon

Professeur

Portrait de Patrice Desphelippon, directeur du Cours Florent Musique
Portrait de Patrice Desphelippon, directeur du Cours Florent Musique

Quick Facts

Patrice Desphelippon
Musique
.
Nourrir la création et l’identité artistique des élèves...

Portrait de Patrice Desphelippon

Professeur

Patrice Desphelippon, directeur du Cours Florent Musique. Il y a 4 ans, on a monté un cursus sur 3 années pour former de Auteurs Compositeurs Interprètes

Depuis, on a vraiment travaillé pour développer et essayer de coller à l’industrie musicale, ce qui se faisait, ce qui ne se fait plus car on est vraiment à un moment charnière de l’industrie de la musique, grâce aux nouvelles technologies, à l’évolution du marché et à la révolution numérique qu’a traversé le marché de la musique.

C’est réellement de former des artistes afin qu’ils soient, à la fois, brillants dans le cadre de leur travail artistique, mais également brillants dans le cadre du développement de leur carrière ; avoir cette capacité à développer tout l’aspect managérial. L’artiste d’aujourd’hui doit savoir se prendre en charge 

On demande aux élèves d’être autonomes sur l’organisation de leurs concerts, de la direction artistique à la fiche technique, de la rencontre avec les techniciens à l’organisation des répétitions, de la promotion au choix des musiciens additionnels. Ils sont tout de suite confrontés à ce qu’ils vont faire demain quand ils vont sortir de l’école.

  • La formation est-elle multidisciplinaire ?

L’école leur donne la chance, dès la première année, de pouvoir toucher à tout : écrire, composer et chanter. Ça leur permet de comprendre que tous ces métiers sont connectés. Connaître le métier des autres permet aussi de bien connaître son propre métier et surtout, de faire gagner du temps. 

Quand on sort de l’école, on s’est aussi fait un réseau, notre chemin est plutôt bien balisé, on a en tout cas défini son identité artistique. L’idée, c’était vraiment de former des gens qui sont compétents. 

  • Apprendre à communiquer

On travaille aussi beaucoup sur la communication personnelle : qui je suis, comment je suis, quelle est l’image que je donne, comment je communique avec l’extérieur. 

L’artiste doit être au centre, c’est lui qui doit choisir les gens qui l’entourent et on doit l’amener à faire les bons choix. 

  • Quel est le profil des étudiants ?

L’idée n’est pas de recruter des gens qui soient déjà compétents mais plutôt d’avoir des élèves de qui on peut tirer un fil et l’emmener à un endroit qu’il ne connait pas encore. 

  • Quels résultats ?

On a des résultats avec des élèves qui ont découvert leur vocation et qui aujourd’hui sont sur les routes. Des groupes comme Synapson, qui ont fait des télé crochets et qui sont prêts à signer en maisons de disque. 

D’un autre côté aussi, on a des élèves du Cours Florent Musique qui se sont positionnés en tant que manager, qui font très bien leur métier et qui gèrent des artistiques à vocation internationale. Chacun développe sont envie de travailler dans la musique, l’endroit où il se plait le mieux et là où il a le plus de compétences. 

  • Un nouveau campus ?

Pour la rentrée 2018/2019, nous allons avoir à disposition un nouveau lieu de travail totalement dédié à la pratique musicale avec un studio d’enregistrement, trois salles de répétions, une salle de pratique pour le chant, une salle de piano, une salle de MAO, une salle polyvalente pour l’écriture, le droit, les master classes, des petites cabines de post-production. Ce sera un vrai campus où tout le monde vient supporter tout le monde. L’intérêt de rentrer dans cette école sera de créer, de faire de la musique mais aussi de se donner les moyens de pouvoir la diffuser.

On a aussi monté un double cursus avec une école partenaire qui s’appelle l’IESA arts&culture de Chargé de production dans les Musiques actuelles en 2 ans, 150h par an, avec un titre certifié reconnu par l’état de niveau III. Ça leur permet de faire des stages en maisons de disques, dans des festivals, dans les SMAC. Ça leur permet de mettre un pied de l’autre côté…

  • La transversalité au Cours Florent ?

Le gros outil qu’on a, et c’est ce qui fait peut-être la différence, c’est que le Cours Florent Musique s’inscrit dans l’histoire du Cours Florent qui est une école d’interprétation depuis plus de 50 ans où on joue au théâtre, on joue de la musique, on joue au cinéma….

Toute cette transversalité ne fait que nourrir la création et l’identité artistique des élèves.

Le portrait de Patrice Desphelippon en vidéo :

.

Découvrez d'autres portraits

Parole
d'élèves

Portrait de Curumim Gonçalves Dos Santos

Curumim est élève de deuxième année en formation cinéma au Cours Florent.Peux-tu nous parl (...)

Portrait de Curumim Gonçalves Dos Santos

Parole
d'élèves

Portrait d'Anissa Descamps

Anissa Descamps, élève de première année de la formation Acteur au Cours Florent Bruxelles (...)

Stages de Noël

Du 26 au 31 décembre
à Paris, Bruxelles, Montpellier, Bordeaux, Lyon, Tours, Nancy, Rennes
Inscrivez-vous en ligne

Stages pour Ados à Noël

Théâtre, Cinéma, Eloquence, Improvisation
à Paris, Bruxelles, Montpellier, Bordeaux
Inscrivez-vous en ligne

Soirée d'informations

12
Novembre

Musique

À Paris

À 19h00

Je m'inscris

Soirée d'informations

21
Novembre

Théâtre

À Paris

À 19h30

Je m'inscris

Soirée d'informations

14
Janvier

Comédie Musicale

À Paris

À 19h30

Je m'inscris

Soirée d'informations

19
Novembre

Théâtre

À Bruxelles

À 19h00

Je m'inscris